Guillaume de Quatrebarbes, seigneur de la Rongère, et Jeanne de la Roussardière, sa femme, vendent des terres : Le Houssay (53) et Angers (49) 1559

DEPUIS UNE SEMAINE MON APPARTEMENT PREND L’EAU A TRAVERS LE BETON ET JE SUIS EPUISEE


la sous-terrasse commune qui se vide en ce moment chez moi, après appel au secours le WE dernier aux pompiers qui ont pompé pendant 3 h, mais la piscine s’était déjà re-remplie 2 heures après leur départ, car vous voyez à droite sur le mur la terrasse supérieure, toit de la tour, longue de 24 m, qui se vide sur cette sous-terrasse commune.
Depuis mardi, je vis avec des machines d’assèchement, au bruit peu agréable et au ventilateur desséchant tellement les yeux que j’ai peine à les ouvrir.

Cet acte est aux Archives Départementales du Maine-et-Loire, 5E2 – Voici sa retranscription (voir ci-contre propriété intellectuelle) :

Le 23 mai 1559 en la cour royale d’Angers par devant nous Marc Toublanc notaire de ladite cour, personnellement establyz chacun denoble homme Guillaume de Quatrebarbes seigneur de la Rongère demeurant audit lieu paroisse de Saint Sulpice du Houssay et sire François Denouault seigneur de Javron à présent demeurant à Angers paroisse de saint Pierre, tant en leurs noms que pour et es noms et eulx faisant fort de demoiselle Jehanne de la Roussardière épouse dudit Quatrebarbes, absente, et en chacun desdits noms seul et pour le tout, promectant luy faire ratiffier et avoir ces présentes agréables et la faire obliger au garantage et entretennement de ces présentes et ledit Quatrebarbes en bailler et fournir à ses despens lettres de ratiffication bonnes et valables à vénérable personne missire Jehan Bouvet prêtre chapelain en l’église collégiale monsieur saint Pierre d’Angers à ce présent et stipulant dedans d’huy en ung mois prochainement venant à peine de tous intérests en cas de defaut ces présentes néanmins demeurant etc soubzmectant lesdits establiz esdits noms et qualités cy dessus et en chacun d’iceulx seul et pour le tout sans division de personne ne de biens et o renonciation au bénéfice de division d’ordre et de discussion de priorité et postériorité eulx leurs hoirs etc confessent esdits noms avoir vendu quité ceddé délaissé et transporté et par ces présentes vendent quitent cèdent délaissent et transportent et promettent garantir en chacun desdits noms et qualités à toujoursmais audit missire Jehan Bouvet lequel à ce présent stipulant et acceptant comme dessus a achapté et achapte pour luy ses hoirs etc les choses héritaulx qui s’ensuivent, c’est à savoir le lieu domaine closerie et appartenances vulgairement appelé Courbevielle sis en la paroisse dudit saint Pierre d’Angers, composé de maison pressouer jardrins entours rues yssues et 3 journaux de terre labourable ou environ, de 8 quartiers de vigne ou environ près et joignant les maison et pressouer, tenues lesdites choses du fief et seigneurie de la Quarte à 24 sols 4 deniers tournois de cens rente ou debvoir payable chacuns ans à la recepte dudit lieu au terme de Notre Dame Angevine ; Item 4 quartiers de vigne ou environ en 2 planches sis et situés au cloux de vigne appellé Pilletre paroisse de Saint Germain en Saint Lau, joignant d’un cousté aux vignes de l’abbesse d’Angers d’autre cousté aux vignes du sieur Dejarbry ? aboutant d’un bout aux vignes du lieu et closerie de Pillettre et d’autre bout à la rivière de Maine ; Item ung arpent de terre ou environ sis en la prairie de Loyau paroisse de monsieur saint Nicolas Lez Angers, joignant d’un cousté au pré appellé le pré Cloux aboutant d’un bout au ruisseau tendant de Brionneau aux pécheries dépendant de la chapellenie
es fiefs et seigneuries dont les dits quartiers de vigne et arpent de pré sont tenus et aux debvoirs et charges cens et rentes anciennes et accoustumées si aucunes sont deues non excédant la somme de 10 sols tournois que l’achapteur paiera et acquitera à l’advenir pour toutes charges fors les dixmes ou vinaiges accoustumés

« le vinaige est un droit seigneurial qui se prenait en divers lieux sur le vin, à bord de cuve, avant qu’il en fût tiré » Dictionnaire du monde rural de Michel Lachiver

tant pour le regard desdots 4 quartiers de vigne en 2 planches et desdits 8 quartiers de vigne aussi cy dessus déclarés, franches et quites toutes lesdites choses des arrérages desdits cens, rentes et debvoirs, que toutes autres choses de tout le temps passé jusques à huy, transportant quitant etc et est faite ceste présente vendition cession delais et transport pour le prix et somme de 1 200 livres tournois payées et baillées comptées et nombrées manuellement contant en présence et à veue de nous par ledit acquéreur auxdits vendeurs esdits noms qui l’ont eue et receue en 191 escuz d’or sol et doubles ducats pistolets le tout d’or et monnoye blanche de douzains et aultre monnoye de présent ayant cours le tout au prix et poids de l’ordonnance royale jusques à ladite somme de 1 200 livres tournois, de laquelle somme lesdits vendeurs esdits noms se tiennent à contans et an quitent ledit acquéreur, à laquelle vendition cession delais transport et tout ce que dessus est dit tenir etc et lesdites choses héritaulx vendues garantir par lesdits vendeurs et chacun d’eulx esdits noms audit acquéreur etc dommages et amandes etc ont obligé et obligent lesdits vendeurs chacun d’eulx esdits noms et qualités cy dessus et en chacun d’iceulx seul et pour le tout sans division de personnes ne de biens etc o renonciation au bénéfice de division d’ordre de discussion de priorité et postériorité eux leurs hoirs etc renonçant etc foy et jugement condemnation etc ce fut fait et passé audit Angers maison dudit acquéreur présents sire Mathurin Rousseau marchand demeurant en ladite paroisse du Houssay et honorables hommes Me René Janvyer Jehan Apvril licencié ès loix et noble homme Me Estienne Destournelle aussi licencié ès loix tous demeurans audit Angers tesmoings

Odile Halbert – Lorsque vous mettez mes travaux sur un autre site ou base de données, vous enrichissez leurs propriétaires en leur donnant toujours plus de valeur marchande dans mon dos

10 réponses sur “Guillaume de Quatrebarbes, seigneur de la Rongère, et Jeanne de la Roussardière, sa femme, vendent des terres : Le Houssay (53) et Angers (49) 1559

  1. Pour votre problème d’inondation il faudrait peut-être vous adresser au médiateur de la République pour la Loire Atlantique, qui interviendra auprès de l’assureur de l’immeuble
    Bon courage
    Françoise

    1. MERCI MADAME pour les travaux que vous avez réalisés pour les CHARIL. Quelles sont les démarches à faire pour obtenir un certificat de baptême me concernant?Merci de votre réponse

      1. Bonjour
        Pour un certificat de baptême adressez-vous aux Archives Diocésaines de votre département de naissance ou à la cure de la ville de votre naissance.
        Pour un extrait civil de naissance adressez vous à la mairie de votre naissance, mais je dois dire, pour avoir aussi tenté par Internet, que le mieux est encore d’écrire avec une enveloppe timbrée pour la réponse.
        Dans les deux cas (religieux ou civil) le droit ne vous donne pas accès libre aux actes, seul le préposé à vous faire un extrait à le droit de voir le registre. Ceci relève du droit qui tient de la protection des données personnelles, car n’importe qui pourrait aller vérifier la naissance d’untel etc…
        Odile

  2. bon courage pour l’inondation
    pourriez vous me dire si quatrebarbes guillaume mariée à Jeanne de la roussardière est le fils de quatrebarbes jean et de isabeau de

    de la frezéliere
    je vous remerçie
    Monique Glinel

    1. Bonjour Madame
      Je ne sais qui vous a dit d’aller sur mon blog, mais il semble que cette personne vous a mal renseigné.
      Ici vous n’êtes pas sur une base de données ou n’importe qui peut copier n’importe quoi, la preuve vous avez mis sur Geneanet pas mois de 7 générations au dessus du couple objet de votre question. Je ne sais de quel chapeau vous les sortez.
      Ici, vous êtes sur un site et blog où on ne fait que de la preuve, et rien d’autre.
      Après plus de 2 décennies d’expériences douloureuses avec les compilateurs, j’ai appris qu’aucun échange n’est possible avec ces copieurs/compilateurs.
      Merci de passer votre chemin.
      Odile HALBERT

    2. Bonjour Madame Halbert,
      Consultant le fruit de vos travaux sur l’Epinay de Montreuil-Belfroy, j’ai constaté que l’illustration jointe n’était pas L’Epinay, mais la Gouletière, devenue effectivement la Mairie de Montreuil-Juigné. L’Epinay que vous avez connue a été détruite par un incendie et son parc est désormais occupé par de nouvelles constructions. Bien amicalement.

      1. Bonjour
        Un grand merci pour cette information car l’Epinay de mon souvenir ressemble fort à cette vue.
        L’Epinay dominait le côteau et on voyait au loin le bourg de Juigné.
        Je m’empresse d’aller voir ce qui s’est passé.
        Odile HALBERT

        1. Rebonjour
          J’ai été très, très émue, d’apprendre que la maison dans laquelle les Tréfileries et Laminoirs du Havre m’ont logée dans une mansarde au 2ème étage, sans salle de bain, sans cuisine, seulement un petit cabinet de toilette avec une vasque, rien d’autre, a disparu dans un incendie.
          Donc, dans cet étrange logement sans le confort, je risquais aussi le feu.
          Odile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *