Le mât de Belmont avant la seconde guerre mondiale

René Fagault avait fait installer à Belmont un mât de navire, probalement de 30 m de haut, avec échelle et un pavillon en haut.

Chaque fois qu’il arrivait à Belmont, ou qu’il s’y levait, il regardait le mât et notait le sens du vent. Souvent, il le notait même plusieurs fois dans la journée. Pour mémoire, autrefois on ne disposait pas de tous nos sources modernes d’informations météorologiques.

Le mât était situé  près de la descente vers la plage, et à l’opposé du calvaire ancien.  La photo ci-dessous, datée de 1907, juste après la construction de la ville, montre déjà le mât (à droite).

En avril 1932,  les femmes avaient droit d’y monter, même avec jupe étroite et talons aiguilles. La présence de ces talons aiguilles me laisse supposer que c’est ma maman qui grimpe et non sa soeur Odette l’épouse d’Yves Fagault.

A gauche, la cabane citée dans le livre de bord de Belmont, probablement abri des filets etc…  A droite du mât, derrière la haie, la maison des voisins les Brice.

Toujours 1932 Yves

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.